mercredi 24 avril 2013

Psychologue pour Chien ?

Je suis un peu désemparée...

Ip. Continue/ recommence à avoir une attitude inappropriée dehors et moi j'ai l'impression que c'est de la peur.

Hier soir, le "drame" a été déclenché par la rencontre avec un hérisson, impossible pour lui ensuite de faire ses besoins.
Quand je le promène, a certains moments ça va bien, à d'autres il semble totalement "terrifié", le problème c'est que au début j'avais l'impression que la part des moments "bien" augmentait mais là ça régresse.
Tout lui fait peut, une voiture qui passe, quelqu'un qui parle au téléphone, un autre chien qui s'approche...

Ce que j'ai essayé:
- Le prendre dans les bras... Au début surtout mais là de moins en moins car il devient super lourd.
- Lui donner plein de "récompenses" dans la rue. Mais... Il est tellement stressé qu'il ne prends presque pas la nourriture dehors. Si j'apporte un jouet il ne le regarde pas. Reste uniquement les caresses et les "c'est bien".
- Détourner son attention: "aller, viens, on cours"... Ça marche bien ça.... Mais il faudrait passer son temps à courir ? Là c'est sûr que c'est un vrai programme sportif pour moi...
- M'arrêter longtemps, à plusieurs reprises ... Ex. Je suis allée m'assoir sur le banc devant l'école, le soir, quand c'est calme. Je le prends sur les genoux puis il reste derrière mes jambes. On reste là à écouter, je lui parle. Mais au bout d'un moment dès qu'il y a un petit bruit il se met à essayer de courir vers la maison. Il tire brusquement sur sa laisse.
- Sympathiser avec tous les gens qui passent, leur parler pour qu'il voit que la situation est normale.
- Demander aux propriétaires de chiens de la laisser s'approcher pour que les chiens se reniflent (au début il est super intimidé mais après ça va).
- Demander aux voisins avec un chien qui aboie quand il passe de les laisser se "présenter" (ça a considérablement diminué sa peur de passer et les aboiements).

D'une façon générale, il semble avoir toujours un peu peur des congénères au début. Je me dis, et c'est sûrement de la psychologie pour chien à bon marché, enfin je me dis qu'il est né dans une portée de 9 et était peut être un chiot plus "petit" et bousculé ?

J'avais appellé son éducation de l'école des chiens guides qui m'avait dit qu'il n'avait pas nécessairement "peur" mais préférait la maison douillette.

Du coup j'ai plus essayé d'aller directement plus loin de la maison, à 2 ou 3 rues...
Ben... Ça doit pas être "assez" loin pour lui, parce qu'il fait la "boussole" de plus en plus souvent (il tire dans la direction de la maison), du coup ça dure des heures parce que je m'arrête dès qu'il tire....

Pour le "tirer sur la laisse" là ça va vraiment mieux mais il continue à brusquement essayer de démarrer vers la maison. Je ne pouvais pas me permettre d'avoir le bras gonflé en permanence (handicap du lymphœdème laissé par le cancer) aussi à chaque fois qu'il tire je dis "non" et je m'arrête, je dis "au pied", quand il marche sans tirer, par contre, je dis "c'est bieeennnn, ouiiii, au pied c'est bieeennn"...
Ça et s'extasier sur les "besoins" dehors, ça y est, je crois que tous les voisins me prennent pour une "débile" mais bon, c'est pas grave ça. ;-)

Bon, sinon il s'assoie au passage piétons, et fais ses besoins dans le caniveau (enfin, sauf s'il est "perturbé" par un "hérisson féroce"). Connait les ordres "assis", "au pied", "prends", reviens ventre à terre au coup de sifflet....
On travaille sur le "reste" et sur le "couché", ça commence à prendre.
Le "prends et porte" pour garder un jouet dans la bouche, ex. la balle, ça marche pas du tout. En fait, il ne s'intéresse pas aux trucs qu'on lance, il va les regarder vaguement et part faire autre chose...
Les vélos, il en avait peur mais depuis que les enfants ont sortit les leurs, ça va mieux.


Il a fait quelques magasins: "Supermarché dans le caddie sur le siège bébé, 2 fois, il n'a pas bronché, un amour.
- Magasin bio (où le patron est vraiment adorable), 2 fois aussi, il reste assis quand on le lui demande, n'avance "presque" pas son nez vers les marchandises, mais ça demande une surveillance très grande quand même.

J'ai essayé de le faire marcher quand on est très loin de la maison, devant le collège par exemple. Mais manque de bol, hier, il y avait les gens qui venaient tondre les bordures, avec des appareils bruyants. Il a été totalement terrifié, j'ai dû le porter presque tous le temps...

Le soir, le chum a passé la tondeuse dans notre jardin. J'ai pris Ip. dans les bras et suis restée à côté à lui montrer en lui parlant. Le Chum s'arrêtait de temps en temps et lui parlait aussi. Puis je l'ai posé sous mes pieds, il est resté un moment. L'exploit a été qu'après son temps d'observation il a quand même pu s'approcher de l'engin et constater qu'il n'y avait pas de danger, seulement du bruit. Il a pu aller jouer plus loin...

Hier soir, avec "l'épisode du hérisson" les besoins ont duré super super longtemps. Je ne voulais pas qu'il les fasse dans la maison, je me suis entêtée à le sortir régulièrement pendant 1h30 alors qu'il ne voulait pas. J'ai marché avec lui, on a vu 3 hérissons du coup. Je lui ai montré, je lui ai parlé d'une voix rassurante. J'ai été ferme aussi, pas question que "lui" décide de rentrer à la maison en tirant... J'ai fini par perdre patience et monter le ton quand il tirait. Mais ça n'a pas duré longtemps, je me suis contenue en me taisant et juste "m'arrêtant" quand il tirait, je n'en pouvais plus... Mais il a fini par se calmer et marcher à côté gentiment. Du coup je me suis dit "ça y est, il est calmé, il va faire ses besoins, faisons un petit tour de plus" ... Mais non, rien, pas de besoins...
Au bout d'une heure et demie, il était minuit trente. Le Chum m'a disputée de mon entêtement et j'ai cédé, on est tous allés se coucher. J'étais persuadée que Ip n'arriverait pas à se retenir.... Mais le Chum s'est discrètement levé à 6h du matin pour le sortir et il n'a rien fait dans la maison...

Bon, la prochaine fois je me met une limite, au bout d'1/2 h de marche, si vraiment il est trop perturbé et ne fait pas, tant pis, il faut savoir renoncer... Je pense qu'avoir insisté était une erreur de ma part.

Mais ce qui m'interpelle le plus, c'est que le week-end, quand nous allons dans la maison en travaux où il y a un très grand jardin et que la "rue" est un chemin de GR. Là, AUCUN problème (sauf qu'il broute)...


Bon, il a 3 mois 1/2, en réalisant son âge et la somme de choses qu'il sait faire je me dis que je lui en demande trop. Vive l'écriture ça permet de se raisonner...

Mais qu'est ce qui l'effraye tant dans ce quartier ici ????

Et un truc, quand même... Tous ces bruits, avions, voitures, gens qui passent en marchant, chiens qui aboient, on les  entends aussi à la maison... Mais là il pionce tranquillement sous la fenêtre, à peine il lève la tête interpellé quand un chien aboie fort...


Bon... Avis des connaisseurs ?


5 commentaires:

  1. Malheureusement je ne sais pas ce que tu pourrais faire... On nous avait dit qu'il fallait être le plus naturel possible, éviter de rassurer lorsqu'une situation était stressante. Mais nous n'avons pas tenté l'expérience... Avec nos propres chiens, j'ai souvenir d'un qui avait peur de l'aspirateur, je l'ai habitué progressivement : tout d'abord dans la pièce d'à côté puis dans la même pièce (ma fille jouait avec lui, elle était toute petite, ce n'était pas pour détourner son attention, juste pour jouer :), puis tout près mais surtout sans essayer de le toucher. Au final, il s'est habitué, même s'il n'aimait pas franchement ça (si je me souviens bien, je laissais la porte entrouverte pour qu'il puisse partir). Sinon as-tu regardé du côté des mamans chiens ? Peut-être que tu peux trouver un site qui explique comment font les mères avec leurs chiots pour les habituer à ce qui les effraie ?
    Bon courage !

    RépondreSupprimer
  2. Salut tili ! C'est avec plaisir que je suis les nouvelles aventures de la famille avec ce petit (!) chien Ip !
    C'est un super truc dans lequel tu t'es lancé :)
    D'après ce que j'ai compris, ça ne fait pas très longtemps que le chien est arrivé chez vous... Il lui peut etre un peu plus de temps pour maîtriser tout et ne pas s'effrayer ??

    Nous avons un chat à la maison depuis un peu plus d'an (mon premier vrai animal que c'est moi qui m'en occupe ^^)... Les premiers temps c'était un peu compliqué car il explorait tout, tout le temps... Mais il s'est habitué.
    Nous avons déménagé dans un nouvel appartement il y a moins d'un mois et il commence à prendre ses repères, reconnaitres les bruits de l'appartement (claquements de porte, bruit du frigo...) sans faire un bond et se planquer à chaque fois !

    Pour Ip, je pense que ça fait beaucoup de nouveautés pour lui d'un coup !! 3mois et demi finalement c'est très jeune... Peut etre qu'en continuant et le sortir et le confronter à tout mais sans le forcer, il s'habituera et aura moins d'appréhension ?

    bon courage en tout cas pour ce beau projet ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne m'y connais pas assez mais lirai les réponses de tes lecteurs sans faute ! Je te trouve super patiente et attentionnée en tout cas. Bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Merci Lysalys, Zofia et Stef. pour vos réponses :-)
    Avec de la patience, tout va toujours mieux ;-)

    RépondreSupprimer
  5. mercredi 24 avril 2013 Publié par Tili

    à 01:14


    Psychologue pour Chien ?
    Je suis un peu désemparée...

    avez-vous trouvé votre solution?

    RépondreSupprimer

 
annuaire blog visiter l'annuaire blog gratuit