jeudi 3 mai 2012

Senegal Réserve de Bandia



Vacances de Pâques en famille, chez les grands parents et les Tantes au Sénégal... Nous en profitons pour passer un bon moment dans la superbe réserve de Bandia, sur la petite côte.

J'adore cet endroit, un petit paradis. Ahhhh mon rêve ce serait de se mettre à plusieurs et faire une réserve animalière comme celle là. Le restant de mes jours juste à m'occuper des animaux, de la nature, faire découvrir aux touristes, j'adorerais ça !

En attendant c'est nous les touristes....


J'avais déjà fait un post sur Bandia lors de notre dernier passage il y a 2 ans, ici, je crois bien que j'avais des photos pas mal déjà.
Ah, à propos des photos, elles sont en format réduit évidemment mais sur demande je peux vous les donner au format initial, je n'en fait pas commerce mais j'aime bien savoir qui les utilise.


L'action se situe sous un beau soleil, au cœur de la forêt de Baobabs. Les Baobabs étaient couverts de pain de singe (ce sont les fruits du Baobab ça se mange, c'est très bon, ça se bois en jus aussi, le "bouille" et puis les coques sont urticantes, quand j'étais petite une fois, par vengeance, j'ai frotté une coque de pain de singe dans le lit du cousin de ma mère et de sa dulcinée, ils avaient été méchants avec moi... Ils se sont grattés toute la nuit et sont réveillés couverts de boutons... J'avais 9 ans je crois, j'ai fait un grand sourire innocent en montrant mes jolies dents et j'ai dit "les moustiques"!).


Alors, qu'avions nous cette fois-ci ?

Toujours les autruches, en grande parade en cette saison,  les buffles impressionnants n'est-ce pas, vaut mieux ne pas les chatouiller ceux là, les crocodiles du Nil, adorables créatures en apparence indolentes,

La gracieuse Gazelle Impala, je l'aime beaucoup celle là, puis les girafes adorées de mon fils, les grosses tortues de terre du Sénégal, les Hippotragues venus d'Afrique du Sud, un phacochère pénible qui voulait la piste pour lui tout seul, un petit rapalmiste tout timide, la grosse Hyène, un beau zèbre, un grand Kudu couvert de pique boeufs et les singes rouges entrain d'épouiller un petit râleur.

Au restaurant les singes verts (vervet) se seraient bien mis à table avec nous mais on se méfiait quand même de ces terreurs aux bouilles d'ange, le Varan (gueule tapée) indolent passait son chemin près des crocodiles (il devrait se méfier) et le petit margouillat se dorait au soleil.

Au rayon des petits oiseaux on a surpris:
- des Cordons bleus à joue rouge

- des cordons bleus Grenadins,







 - la gracieuse petite échasse blanche,

- le majestueux héron cendré,


- le Kalao à bec rouge et le kalao à bec noir,


-plein de merles métalliques à queue courte ou longue

- et une délicieuse pintade...

















2 commentaires:

  1. Magnifique !
    Ça me plairait beaucoup d'aller me balader par là. Comme ton fils, j'adore les girafes !

    RépondreSupprimer
  2. C'est un bel endroit, si un jour tu as l'occasion... :-)

    RépondreSupprimer

 
annuaire blog visiter l'annuaire blog gratuit