vendredi 10 décembre 2010

Tourisme Solidaire dans le Désert de l'ATACAMA

Le circuit de tourisme Solidaire monté par nos Amis indiens Aymara (et Quetchua) avec l'aide de la formidable petite association humanitaire Art Sport Entraide est PRET !!!

Il s'agit d'un séjours à la carte dans le désert de l'Atacama, entièrement organisé par les communautés locales.

Vous pourrez vivre avec eux leur vie rustique, apprendre l'histoire et les techniques agricoles de ce peuple extraordinaire, héritier des Incas.



Pour ma part, ces 10 jours dans le désert de l'Atacama ont été parmi les plus beaux de ma vie...

Ce circuit entièrement solidaire, permet d'apporter un subside aux populations locales, toute l'aide fournie par l'association française à été entièrement bénévole et dans le but de promouvoir la solidarité entre les peuples.

Voici le lien du site Internet sur le circuit, créé par les étudiants volontaires envoyés par ASE :http://turismosolidarioatacama.com/fr/index.html

Voici le lien du site de l'Association Art Sport Entraide : http://ase.voila.net/

Voici le lien du blog de nos volontaires actuellement sur le terrain : http://www.iblogyou.fr/chili

Voici le lien de mes récits sur notre séjours familial dans le désert de l'Atacama : http://tousautourdumonde.blogspot.com/search/label/Atacama

Aidez nous à le diffuser SVP.... :-)

2 commentaires:

  1. je viens de mettre l'ensemble sur mon mur FB. Sincèrement ce projet me plait beaucoup... Je reviendrai sans doute pour te demander plus de détail, ce séjour nous plairait, j'en suis sûr. Mais malgré ma petite expérience de randonnée, j'ai peur physiquement de ne pas être à la hauteur.. Quel niveau faut-il avoir, je sais tes enfants ont participé mais, certains jours j'ai moins la forme que ma maman de 81 ans...
    Et le fait de ne pas parler l'Espagnol doit aussi être handicapant ? Bref, avant que l'on se prenne à rêver d'un tel périple, j'ai besoin de quelques infos. Via mon site, tu as mon adresse mail...
    Amicalement
    Mony

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Mony,
    La nouvelle association Chilienne des indiens Aymara qui va maintenant s'occuper de ce circuit a prévu de former des guides traducteurs, donc ça devrait pouvoir se faire dans un deuxième temps. Pour les premiers qui partirons je pense que oui, il vaut mieux se débrouiller au moins un peu en Espagnol.
    Pour le niveau physique, franchement, comme il n'y a évidemment aucune activité obligatoire il suffit de faire selon ses forces. J'y suis effectivement allée avec mes enfants, dont le plus jeune avait 4 ans, mais en fait, celle pour qui ça a été le plus dur c'était moi, car je sortais de 2 ans de traitements pour cancer et je n'avais aucune condition physique.
    Je suis simplement restée au village quand mon mari est allé gravir le Volcan de 5000 m et j'ai papoté avec les femmes du village, nourrit les lamas, fait la cuisine (ils écrasent les grains de maïs à la main sur des pierres antiques), franchement c'était des moment vraiment sympa aussi :-)

    RépondreSupprimer

 
annuaire blog visiter l'annuaire blog gratuit