mercredi 19 mai 2010

Chili, Talca, ville Sinistrée


Nous sommes à Talca, une des villes qui a subit le tremblement de terre de magnitude 8,8.
Une grosse partie de la ville est à terre, il y a des gravats partout, on marche sur la rue car beaucoup de façades sont menaçantes de tomber, les gens sont en deuils, les restaurants ont du mal à tourner, du moins ceux qui ne se sont pas effondrés.
Le Chum est partit travailler à l'université. Ils ont besoin de ça, de re-démarrer les projets, de reprendre le cours de leur vies...

Les enfants sont inquiets, on leur a expliqué ce qu'il fallait faire en cas de tremblement de terre mais on ne les avait pas préparés à voir les dégâts, moi même je ne m'y attendais pas.

Ici, on comprends de plein fouet la force de la nature et notre toute petite condition d'humains...
Nous sommes logés dans une cabane en bois, ce qui est rassurant car le bois, ça bouge et ne tombe pas, il fait froid mais nous avons un poêle à bois, bien contents d'avoir un peu de chauffage, ce n'est pas le cas de toutes les familles ici.

Je fais travailler les enfants mais ils ont du mal à se concentrer...

4 commentaires:

  1. Sûr que pour les enfants le retour à la réalité doit être douloureux... le mieux étant de parler, parler, énoncer les peurs, verbaliser les angoisses et surtout ne rien emmagasiner de toute cette douleur. Bon courage.
    a tchao!

    RépondreSupprimer
  2. Est ce que tu passeras du côté de Sophie ?
    J'espère qu'il y aura aussi de beaux moments pour vous.

    RépondreSupprimer
  3. dur dur... vous restez combien de temps? Je pense que les enfants seront encore plus conscients de leur chance, de vivre en France où les tremblements de terre ne nous empêchent pas de dormir...

    RépondreSupprimer
  4. Je comprends que les enfants aient peur.
    Gros gros biosus

    RépondreSupprimer

 
annuaire blog visiter l'annuaire blog gratuit