mardi 13 avril 2010

Pythagore en transversal

En ce moment, au Québec, (et peut être en France ?), c'est la mode de l'instruction en mode "transversal". J'ai eu d'intéressantes conversations avec Stef sur le sujet ;-)
Genre : "je travaille sur l'hygiène alimentaire en faisant des maths et de la planification alors je dois calculer le menu de la semaine de ma grand mère".
Un peu de transversal, c'est pas une mauvaise idée (trop de transversal, par contre, ça tue la compréhension des bases mais ce c'est qu'un avis).


Nous avons étudié l'antiquité et nous travaillons en ce moment sur les multiplications... D'où ma question, ce matin, à ma puce, Sam, devant la table de Pythagore...
- "Dis moi, ma chérie comment cela s'appelle t-il ?"
- "La table de Pythagore".
- "Et pourquoi cela s'appelle t-il comme cela ?"- "Parce que c'est Pythagore qui l'a inventé"
" "Et dis moi, ma chérie, Pythagore, il appartenait à quelle civilisation ?"
- "Heuuuu.... MATHÉMATICIEN ?"

Le Chum était là, il est partit en riant, je crois qu'en tendant l'oreille ce matin nous pourrions entendre ses collègues du centre de recherche en maths hurler de rire !

C'est notre dernière semaine à Montréal, alors on travaille dur pour se dégager du temps plus tard.
Le Titi à fini presque tous les cahiers d'exercice de MS que j'avais apporté, il maîtrise les chiffres jusqu'à 20 (et dénombre parfaitement jusqu'à 10 en faisant des "additions et "soustractions" simples. Je lui donne parfois des petits problèmes à résoudre et il adore ça. Il lit et écrit sans problème toutes les lettres bâtons.... Nous avons attaqué l'alphabet manuscrit (les minuscules). Il faudrait que je le fasse travailler sur sa diction (il zozote toujours)... Je continue avec deux livres que je trouve très intéressants, ça s'appelle "Des jeux (auditifs ou visuels) pour se préparer à lire" mais à l'allure où il va ça ne nous fera pas le mois. Je vais aller fouiller dans les rayons des librairies Québéquoises à le recherche de cahiers de "pré-scolaire".
Sa maîtresse (qu'elle soit mille fois remerciée) m'avait donné le programme de MS et de GS avec tous les acquis à faire, je me demandes si j'arrive à l'évaluer parce que il me semble qu'il a vraiment avancé très (trop?) vite... Si vous avez des suggestions pour une évaluation "impartiale" de sa progression, je serai assez intéressée.

4 commentaires:

  1. la civilisation mathématicienne, j'adore !!! d'autant qu'elle est en voie d'extinction si on en croit l'article lu hier sur la desafection des études scientifiques....

    RépondreSupprimer
  2. hihihi!!!!!

    Et bravo pour Titi. Ma cocotte est loin derriere. Elle sait que écrire son nom et reconnaitre le K comme lettre. Mais la scolarisation au Québec se fait a partir de 5 ans (ma puce aura presque 6 ans)

    Grigri

    RépondreSupprimer
  3. Guilitti--) désaffection des études scientifiques ? Pourtant il y a probablement autant de scientifiques vivants qu'il y en a eu depuis les débuts de l'humanité. Je pencherais plutôt pour des profs de sciences qui aimeraient avoir plus d'étudiants.

    Tili--) Très probable que ton fils soit en avance, il y a une enseignante juste pour lui...

    RépondreSupprimer
  4. Il est normal de progresser plus vite lorsqu'on a une maitresse maman rien que pour soi. Pour des raisons personnelles, j'avais pris en charge notre aîné, de 4 à 6 ans. J'étais bluffée par sa rapidité d'acquisitions, dans des domaines très différents et en y consacrant 4 fois moins de temps que les horaires scolaires classiques.
    Là, en plus, tous ces enfants ont une vision d'une certaine école de la vie, sans aucun rapport avec toute école classique.
    Bisous à tous
    PS merci d'avoir installé l'adresse de mon site mais... on arrive sur une page bizarre. Il faudrait supprimer le "Activity Feed" merci
    Mony

    RépondreSupprimer

 
annuaire blog visiter l'annuaire blog gratuit