mardi 30 mars 2010

Ecole à la maison, on change de méthode !

Méa culpa et profonde réflexion depuis lundi.
Expérience de fonctionnement différent intéressante mardi.
Alors voilà.

Mardi, j’ai commencé par parler aux enfants au petit déjeuner, je leur ait expliqué que j’avais des contraintes pour leur “école” et que c’était une grande source de stress pour moi et que je désirais en parler.
Nous avons mangé tranquillement, nous sommes préparés pour faire la classe.
Puis j’ai sortit les programmes scolaires en français et en math.
Je leur ait montré point par point, ce que nous avions fait et ce qu’il restait à acquérir avant la rentrée des classes prochaine si elles veulent aller en CM1.
Nous avons reporté sur une feuille le “programme du mois d’avril en essayant d’être raisonnables dans nos ambitions (en fait je me suis contentée de réduire leurs ambitions).
Enfin je leur ai proposé de choisir la matière par laquelle elles souhaitaient commencer leur journée... les maths, évidemment.
Nous avons remis en place un système de renforcement positif, à savoir que chaque enfant a dessiné sa main sur une feuille et à chaque fois qu’un enjeu est réalisé je donne un sourire qu’on dessine sur un doigt. A 5 sourires pour le Titi et 10 sourires pour les grandes on atteint la récompense à savoir pour ce jour, faire le bricolage de poulette de pâques de Loulou sur la photo duquel ils avaient tous bavé...
Le matin, donc, maths, toujours un plaisir pour mes puces, sans problème. Le Titi ayant fini son alphabet des grandes lettres et son cahier des chiffres, nous avons attaqué les lettres minuscules manuscrites (écrites) et la reconnaissance des lettres typographiques.
Puis midi, repas, sieste du Titi.
Alors j’ai repris l’idée proposée par Sosso et je leur ait proposé de m’écrire chacune un récit des derniers jours (elles adorent écrire leurs propres choses) et de donner 1 sourire par 5 adjectifs qualificatifs correctement accordés dans leur texte. Comme il ne leur manquait que 5 sourires pour avoir la poule, elles devaient chacune placer au moins 25 adjectifs qualificatifs dans leur texte.
En fait ça les a beaucoup amusées, je les entendais pouffer de rire en rajoutant des adjectifs à volo dans leurs récits.
Nous avons corrigé, très peu de fautes.
Alors, bien sûr, on a attaqué les poulettes ;-)

Conclusion pour moi.
- Plus les impliquer dans les contraintes des apprentissages, qu’elles aient une part de choix là dessus, au moins pour l’organisation.
- Plus les motiver et là c’est évident que la méthode du renforcement positif a toujours été miraculeuse, pour nous, dans les crises.
- Leur donner l’occasion de constater leur progression.
Leur donner des exercices où elles se font plaisir, où elles ont l’impression d’être “plus malignes”.

Que des choses que je savais théoriquement déjà mais je me doutes bien que si je vous dit qu’ entre la théorie et la pratique il peut y avoir un gouffre, beaucoup d’entre vous me comprendrons.

- Plus largement dans l’organisation de la maisonnée, nous avons établit que à tour de rôle, chaque enfant pourrait veiller plus tard et rester seul avec Papa et Maman un moment (ils sont dans la même chambre et il n’y a jamais, sinon, l’occasion de les avoir individuellement). Et moi je me suis rendue compte du besoin que j’éprouve d’avoir un peu de temps, seule (mais ça c’est encore à trouver).

Je sais que je ne vais pas m’épargner non plus une réflexion sur profonde sur l’instruction mais chaque chose en son temps, là j’ai géré une urgence...

Merci à tous pour vos réflexions qui m’ont portées secours.

PS. Je mettrai les texte des puces demain.

5 commentaires:

  1. Je suis épatée par votre capacité à trouver des solutions pour régler ce genre de blocage que tous les enfants connaissent un jour; ancienne instit et mère de 3 garçons, j 'ai souvent été confronté à celà. Vous êtes dans le "juste" . Pour Titi ce que vous lui faites faire est largement et même plus qu 'un niveau de moyenne section.Encore bravo Régine

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour le changement!!

    RépondreSupprimer
  3. Belle gestion de l'urgence je dis !

    RépondreSupprimer
  4. Waouh ! Les crises, surmontées avec tant de doigté et d'intelligence, font progresser tout le monde, y compris nous tes lecteurs !

    RépondreSupprimer

 
annuaire blog visiter l'annuaire blog gratuit