mercredi 3 mars 2010

Compenser, Planter...

Je suis allée aujourd'hui rendre visite à mon Ami Aïdar, et à son formidable comparse Jean, à l'Océanium.
S'il y a bien une association environnementale qui soulève des montagnes, c'est bien celle-ci.
Allez voir sur le site de l'Océanium, vous serez époustouflés...
Nous avons passé un moment ensemble à papoter, à se remémorer les meilleurs moments de plongée. C'est Aïdar qui m'a appris à plonger et les entrainement en mer, c'était pas de la tarte.
C'est avec lui que la première fois j'ai eu ce privilège exceptionnel d'aller caresser des requins, des grands requins dormeurs (nourrice) qui se reposaient sous les rochers. S'approcher sans leur barrer la route, toujours laisser un passage, enlever le gant, passer la main doucement, la surprise de ce contact si doux... J'en ai pleuré de bonheur.
Et le film sur la reproduction des sèches, des heures et des heures de tournage à m'en prendre une crampe monumentale, moi, je braquais juste le projecteur. Regarder fascinés le ballet d'amour de ces animaux incroyables, admirer la femelle déposer doucement ses oeufs. Une expérience fabuleuse.
Aïdar à une telle passion pour la mer qu'il m'a contaminée durablement, comme bien d'autres personnes...
Du coup je lui ai demandé s'il avait maintenant ce film en DVD (le film avait été présenté à Antibes, passé plusieurs fois à la télévision Sénégalaise, il a remplis son rôle d'information et de sensibilisation) et les autres films que Aïdar à tournés, toujours pour sensibiliser les gens, pour protéger l'environnement. Ben non, à force de les donner, il n'y en a plus... Dommage, je voulais le ramener à Moukmouk !
Aïdar, là il faut vraiment en refaire hein ! :-D
Vous savez, entre nous, j'ai beaucoup d'affection et une grande admiration pour cet homme là. Bon, OK, vous aviez compris ;-)
En tous cas pour mon histoire de compensation des émissions à cause de l'avion hein... D'autant qu'en ce moment ils mènent une campagne pour replanter la mangrove (ah, ça vous rappelle quelque chose là).
Mais je fais aussi passer l'idée, au lieu de vous tourner vers les grosses usines, pensez aux petites associations, si vous aussi vous éprouvez l'envie de faire quelque chose, tournez vous vers ceux qui avec les moyens de bord ont soulevé des montagnes plutôt que vers ceux qui vous promettent qu'ils le feront seulement s'ils ont déjà plein d'argent...

5 commentaires:

  1. zut! j'aurais bien aimé. Mais spagrave, c'est te voir qui est le plus important. Pour la compensation-carbone, tu as bien raison, les petites assos font souvent plus et mieux que les gros trucs. Surtout si nous avons la chance de connaitre personnellement les dirigeants... il reste que Wangari Maathai fait du très bon boulot.

    RépondreSupprimer
  2. Salut Sandra
    J'ai plaisir à vous suivre même si les craintes sur le Chili et nos jeunes m'ont mobilisé. En fait, elles travaillent avec tellement d'enthousiasme et elles remuent nos amis de Huara avec tant de fougue qu'elles réussissent, en effet, à remuer des montagnes (et comme vous le savez, la Cordillère des Andes, ce n'est pas n'importe quelles montagnes.)En ce moment nous sommes chaque jour en communication téléphonique car la nouvelle association amie "en piste pour le monde" va leur rendre visite pendant 8 jours à Huavina pour agir avec elles et nous par la même occasion. Je vous en dirai plus prochainement.
    Je suis allé avec Françoise à la réserve de Bandia et nous avions, nous aussi, écarquillé les yeux. Françoise avait eu le privilège de descendre de la voiture et d'aller face aux deux rhinos à 2 mètres d'eux, avec le guide (et son fusil, au cas où), et avec des consignes de prudence et de comportement gestuel. Tu t'es bien adapté à ton rôle de maîtresse et j'ai connu bien des élèves qui auraient été "fanas" d'une école "à la Sandra".
    Bonne continuation et bonjour à Maïté et à son sage, sous leur baobab à palabres.
    Daniel, un anonyme qui ne l'est plus.

    RépondreSupprimer
  3. Cela doit être une magnifique expérience la plongée, j'aimerai tant essayer. Je souhaite longue vie à cette association...

    RépondreSupprimer
  4. ton dernier paragraphe: oui.
    Un peu comme Francois Pinault qui finance le film Home...ca me semble etre assez contradictoire avec son style de vie et ce que produit et vend son groupe de luxe...

    J'ai toujours envie de plonger, meme si je ne suis jamais allee plus loin que le snorkeling...c'est deja fantastique alors j'imagine qu'en immersion et profondeur totales, ce doit etre magique.

    RépondreSupprimer
  5. Tiens au fait c'est vrai, mes plus beaux dormeurs je les ais vus au Cap vert, pas très loin de vers chez toi donc !! Je ne savais pas que tu plongeais aussi...
    Et le dernier voyagiste chez qui je suis allée discuter d'un voyage axé "plongée" m'a imposé une somme (modique au regard du prix du voyage) par voyageur pour replanter un arbre par billet d'avion. Nan, je dis pas sinon c'est trop de la pub ....

    RépondreSupprimer

 
annuaire blog visiter l'annuaire blog gratuit