mercredi 31 mars 2010

Bla Bla Bla

Ici, RAS, le bonheur béat, sûrement un peu guimauve pour les lecteurs mais bon, voilà.
C'est incroyable comme depuis ma maladie j'ai appris à savourer ces instants simplement heureux, sans sortie, sans chichis, je les déguste comme on bois un vieux vin avec beaucoup de tanin, en le passant plusieurs fois dans mes joues, sous ma langue, un régal !

Nous bossons mais avons retrouvé le sourire depuis la crise de lundi (qui finalement n'aura traumatisé que la Maman).
Aujourd'hui différencier "ces" "ses" "sont" "son", au début Sam a ramé un peu mais elle a fini par comprendre (après ma 3ème explication et que je l'aide sur les premiers exercices). C'était assez naturel de faire cette leçon, elles avaient séché toutes les deux sur l'écriture de ces mots sur leurs derniers textes.
En maths, ça avance super vite alors on a le temps d'approfondir des trucs. Maé a, par exemple, remarqué un axe de symétrie dans la table de multiplications, ça l'a énormément intriguée, elle a spontanément colorié les chiffres similaires en différentes couleurs jusqu'à ce que ce soit évident. Ensuite elle a remarqué un axe où les résultats font des suites croissantes. Je l'ai laissée découvrir en souriant, elle était si passionnée que ça a intrigué sa sœur qui s'est mise à chercher aussi. Le soir, Maé a voulu montrer la table à son père, par fierté de ce qu'elle avait découvert, et pour qu'il l'aide à comprendre le pourquoi du comment... Mes filles sont fan de maths, allez savoir pourquoi?
Bon, et puisque tout roulait, après avoir fait des exercices sur l'ordinateur avec le Titi (reconnaître les sons "a" et "o" dans les syllabes de mots, dire dans quelle syllabe se trouve la lettre, reconnaître les différentes écritures de "a" et "o", reconnaître les quantités associées aux chiffres jusqu'à 7 et inversement) j'ai pu les laisser bosser (le Titi s'était lancé à faire des lignes d'écriture de chiffres de 0 à 5 ??? grand bien lui fasse après tout) et j'ai fait des tests avec mon appareil photo...
Juste pour dire, les enfants m'étonnent tellement quand je les vois progresser tous seuls ou presque avec enthousiasme que parfois j'hésite à lire des ouvrages sur l'instruction juste parce que ce plaisir d'être surprise par eux est terriblement agréable...

Bon mais moi aussi j'ai progressé et, sous vos yeux ébahis...
Tadaaaammmm, voici des poulettes prises en mode manuel dans la pénombre !!!
Forte hein !
Bon, c'est vrai, les poulettes elles ne bougeaient pas trop, mais quand même ;-)

Et très fort aussi j'ai pris mon appareil photo en photo pour montrer les réglages aux super spécialistes qui m'ont conseillé..
Demain et vendredi on bosse encore, vendredi soir nous refaisons le monde avec Moukmouk, et après nous fonçons dans le NORD chez nos amis. A nous le lac gelé sur lequel on marche avec des raquettes, à nous les fauves réunis pour la chasse aux Cocos :-D

PS. Pensez à me dire si vous voulez que je mette un lien vers votre blog !

5 commentaires:

  1. Bonjour,
    Que de découvertes pour tous, c'est super!! Pour les maths, je me permets de vous signaler un petit site d'initiation ludique à la géométrie (pavages, symétries, rotations, frises) avec des grilles à imprimer et à colorier: http://trianglacolorier.free.fr/
    Amusez vous bien et bonne route pour la suite de ce merveilleux voyage!!
    Pema

    RépondreSupprimer
  2. Le lac et les pistes vous attendent ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Que du bonheur! Chez nous, ca me sidere de voir a quelle vitesse les enfants se sont sentis a l'aise en passant de l'anglais au francais. Aucun probleme ! Je veux bien que tu mettes mon blog dans les liens, malheureusement, il est beaucoup moins captivant que le tien (surtout depuis qu'on est revenu habiter en France ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Non non les livres que je t'ai suggeres ne sont pas sur l'instruction per se.
    Ca va au dela. Franchement, je sais que je radote et suis penible, mais jette un oeil si tu peux :-)

    Au fait, j'ai lu un livre superbe, j'ai pense bien sur a ma maman tant le livre faisait echo des choses que j'avais connu, bref, il m'a un peu brasse mais j'ai aussi a toi, qui au long de ta maladie as flirte avec la mort:
    La mort intime de Marie de Hennezel. A lire.

    RépondreSupprimer
  5. Comme je te comprends, je suis sur la même longueur d'onde. Hier j'étais assise au soleil, j'entendais les insectes pour la première fois depuis l'hiver, les petits oiseaux, le soleil me chauffant, j'étais tellement bien et comme toi, je savourais, je profitais à fond de ces sensations si simples mais si heureuses à vivre.
    Au moins un avantage apporté par le cancer, avoir un regard différent sur notre vie et savoir apprécier tout ce qui se présente à nous.

    RépondreSupprimer

 
annuaire blog visiter l'annuaire blog gratuit