vendredi 10 décembre 2010

Tourisme Solidaire dans le Désert de l'ATACAMA

Le circuit de tourisme Solidaire monté par nos Amis indiens Aymara (et Quetchua) avec l'aide de la formidable petite association humanitaire Art Sport Entraide est PRET !!!

Il s'agit d'un séjours à la carte dans le désert de l'Atacama, entièrement organisé par les communautés locales.

Vous pourrez vivre avec eux leur vie rustique, apprendre l'histoire et les techniques agricoles de ce peuple extraordinaire, héritier des Incas.



Pour ma part, ces 10 jours dans le désert de l'Atacama ont été parmi les plus beaux de ma vie...

Ce circuit entièrement solidaire, permet d'apporter un subside aux populations locales, toute l'aide fournie par l'association française à été entièrement bénévole et dans le but de promouvoir la solidarité entre les peuples.

Voici le lien du site Internet sur le circuit, créé par les étudiants volontaires envoyés par ASE :http://turismosolidarioatacama.com/fr/index.html

Voici le lien du site de l'Association Art Sport Entraide : http://ase.voila.net/

Voici le lien du blog de nos volontaires actuellement sur le terrain : http://www.iblogyou.fr/chili

Voici le lien de mes récits sur notre séjours familial dans le désert de l'Atacama : http://tousautourdumonde.blogspot.com/search/label/Atacama

Aidez nous à le diffuser SVP.... :-)

lundi 6 décembre 2010

Tous Autour Du monde...

Ce n'est PAS fini...

samedi 20 novembre 2010

bon anniversaire Tili !

Chers lecteurs, je vous propose a tous, de souhaiter ici un bon anniversaire a Tili !

Un an de plus, c'est un an de plus, de joie et de bonheur !

mardi 28 septembre 2010

mardi 21 septembre 2010

Malaisie : Les Grottes de Batu




Tout à une fin, ce récit est le dernier des récits du Tour du Monde !

Après cela je vous montrerai quelques trésors de notre nouvelle région l'Ain...

C'était donc dans les derniers jours, en Malaisie, nous avons décidé d'aller voir les grottes Hindou de Batu, sanctuaire consacré à la divinité "scanda".

Quand on arrive, on est accueilli par un immense géant doré à côté duquel se trouve un long escalier.. Très long, 272 (très) grandes marches sous un soleil de plomb...

On s'engage sur les marches, le cœur vaillant et on est accueillis par des charmants pickpockets...


Ils ont l'air si mignons...

Ces singes sont des terreurs, ils ouvrent les sacs des touristes, leur font les poches, mangent le moindre fruit que vous avez sur vous (ne pas faire l'erreur de prendre de la nourriture) et sont même capables de manger les fils électriques de votre lampe de poche ! Nous en avons vu un piquer une bouteille de coca à une jeune touriste japonaise et l'ouvrir avec les dents pour en boire le contenu !

A vrai dire ils ont tellement détourné notre attention que pour une fois nous avons oublié le côté culturel de la ballade.. Il faut dire que les enfants étaient aussi excités que les singes, nous ne savions plus où donner de la tête.

A un moment, Titi s'est trop approché et à été mordu !
Heureusement sur la couture du pantalon et ça n'a pas traversé, il a eu juste un bleu, mais quelle peur... Bon, ce n'est pas bien grave, il en garde un bon souvenir et voudrait même une photo de son agresseur pour l'afficher dans sa chambre.


... Je finis ici le récit du Tour du Monde. Le lendemain nous prenions l'avion pour Singapour et le surlendemain c'était le très long vol de retour sur la France...


Mais maintenant quand on en parle c'est pour dire qu'on va repartir...
Et quand les enfants nous le demandent en précisant les pays qu'ils aimeraient découvrir, c'est avec ces yeux suppliants, vous savez, comme ceux du chat dans Shrek...

Ceux là ! ...



jeudi 16 septembre 2010

Découvrir d'autres mondes

Aujourd'hui, pour prolonger l'esprit de voyages je vais vous faire de la pub pour 2 blogs :-)

Le premier c'est un blog tout nouveau, une copine qui se lance à raconter des voyages, alors hop il faut l'encourager, c'est là
http://elleesttroptinette.blogspot.com

Le second c'est un gros regroupement de récits de pleins de gens et d'associations, qui sont venus discrètement s'inscrire sur mes blogs, c'est comme cela que je les ai découverts. Ça vaut le détours, c'est
http://blogosmose.blogspot.com/

lundi 13 septembre 2010

Dans la Jungle de Malaisie

La jungle, c’est touffu !
Eh oui, (heureusement que nous sommes là pour vous donner ces révélations n’est ce pas) bon, donc, on n’y voit rien et y apercevoir un animal quelconque relève de l’exploit.
Alors vous imaginez ma tête, quand, dans une petite promenade dans la forêt épaisse, ma petite Maé chérie me pointe un tronc d’arbre, à 5-6 m de nous, enveloppé de lianes et de végétation très dense et me dit : il y a un serpent, là !
Heuuuuu
J'arrête le guide, nous nous mettons tous à regarder intensément...
On ne voit rien.
Le guide s’approche de la zone (nous on recule hein) et puis dit:
"Ohhhhh, ouiiii, mais elle est drôlement forte cette petite !"
Ben oui, je suis fière de mon exploratrice, c’est sur.
Il y avait un énorme serpent sur le tronc, au milieu des lianes... Comment elle à pu le repérer, je me demande encore... (je mets la photo en agrandie pour ceux qui ne l'ont pas trouvé).
La photo, c'est le Chum qui est allé la prendre, sous mes encouragements frileux et après que le guide nous ait assuré qu'il pouvait s'approcher.... Voui voui.

C’était donc dans la jungle en Malaisie dans le parc du Taman Negara.
Pour y aller, nous avons pris un bus durant 3 heures, depuis Kuala Lumpur puis 3 heures de pirogue dans des paysages extraordinaires.

Finalement, au bout du monde, quand les plantations interminables de palmiers à huile s’arrêtent enfin, la jungle primaire, quasi impénétrable, foisonnante de vie et tellement menacée...

Nous étions quasi seuls dans notre petit campement, aussi nous avons pu découvrir la jungle épaisse loin des artefacts des camps pour tourisme de masse, une grande chance pour nous.

Évidemment, nous avons vu beaucoup de végétation superbe, pas mal d’insectes incroyables, mais très très peu d’autres animaux.
Des serpents, des scorpions (lors d’une ballade de nuit, il fallait oser), ces sortes d'écureuils multicolores et des marcassins de cochons sauvage.
On s’est pris aussi la mousson pendant que nous étions immobilisés sur une pirogue, sans possibilité de nous mettre à l’abri. C’est comme prendre sa douche en plein air, pareil.
Nous avons aussi fait une découverte de la canopée sur des ponts suspendus, à 20 m du sol.

Tout le séjours était vraiment superbe, il faisait une chaleur moite, tropicale qui nous rendait trempés de sueur au moindre mouvement mais les enfants ont réussit à faire une ballade de 5 km vraiment dans la jungle épaisse, avec leur père et le guide, ça montait au départ de 300 m de dénivelé et moi, je n’ai pas pu suivre.

Heureusement que c’était la fin du voyage, juste le moment où je commençais à réaliser que ma santé m’impose des limites mais avant que je n'ai eu le temps de m’en attrister.

Nous avons adoré la Malaisie et les Malais nous ont accueillis avec tellement de gentillesse que je vous recommande ce pays, allez découvrir la foret, c’est une expérience qui donne du sens à la vie. Aidons ceux qui se battent pour la préserver à continuer à la protéger...

jeudi 9 septembre 2010

Des nouvelles

Je n'ai pas fini mon récit !
Cela viendra, ainsi que les diaporamas par pays traversés et les récits de découverte de notre nouvelle région.

Je voulais surtout vous dire à vous qui nous avez lu et accompagné durant ce beau voyage, MERCI. C'était agréable de vous "parler", intéressant pour nous de chercher à faire découvrir aux autre en même temps que nous avancions :-)

Ce blog avait un ton assez familial aussi, de retour de voyage, je retrouve ma "maison" originale et ma liberté de parole dans mon vieux (depuis 2006 tout de même) Blog personnel, "elleestfollecellela" à l'adresse http://elleestfollecellela.blogspot.com/.

Vous y êtes les bienvenu évidemment, vous pouvez y circuler et même vous y abonner librement, il y règne cependant un ton plus "adulte" et une liberté de parole de femme, ce n'est pas la même démarche même s'il s'agit bien de la même écrivaine.
A bientôt donc, ici ou bien là bas...

mercredi 1 septembre 2010

Singapour et Malaisie : Le Titi rêvait d'éléphants...


Bon, avec tout ça...
Voyons, ou en étais je déjà de ce récit ?
Ah oui, Singapour la grande ville pluri-culturelle et hyper-moderne. Un aéroport incroyable, magnifique, on vous propose même (gratuitement) d’y faire du trampoline en attendant votre vol !
Mais le must pour les enfants c’était cette exposition des pliages d’origami des avions, ils ont exigé que je prenne tous les modes d’emplois en photo !
Nous avons dormi chez nos amis, c’était très très sympa, les enfants étaient si heureux de pouvoir jouer. chose étrange, ils retrouvaient les “mêmes jeux” qu’à la maison, parfois vraiment identiques, comme quoi, la mondialisation c’est pas des blagues hein.

Après Singapour, nous avons fini ce merveilleux périple par un détour en Malaisie...

Nous avions quelque chose de spécial à y accomplir... réaliser le rêve de notre fils de caresser et monter sur le dos d’un éléphant !
Nous sommes donc allés au centre de conservation des éléphants, où ils recueillent les animaux blessés ou perdus.
C’était une expérience inoubliable, nous avons nourris et caressé ces animaux magnifiques et bien sûr chacun à eu droit à une petite ballade sur le dos d’un éléphant !



Titi était aux anges, bien sûr, mais ce n’était pas le seul, nous étions tous fascinés. Remarque amusante du Titi, il n’imaginait pas que les éléphant étaient aussi poilus ! Entre nous... moi non plus.

Bon, j’en laisse pour un ou 2 posts, je vous raconterai encore comment c’était la Jungle en Malaisie et la visite épique d’un temple rempli de singe chapardeurs.


Nous avons beaucoup aimé la Malaisie, c’est amusant car ce choix s’est fait un peu par hasard, nous ne connaissions rien à ce pays. Nous avons été impressionné par la tolérance de ces populations à majorité musulmanes où, en plein ramadan, les minijupes croisent les burkas et les saris, sans aucune remarque ou regard de travers...


vendredi 27 août 2010

Nouvelle Vie

Nous voilà dans notre nouvelle maison, dans l'Ain (Jura), juste à côté de Genève.
Internet fonctionne depuis ce matin, le téléphone viendra demain.
Depuis une semaine nous emballons - déballons des cartons, démontons, re-montons des meubles, vidons - remplissons des placards... Un petit jeu indispensable et que nous avons déjà fait bien souvent.
Les 3 enfants sont chez leurs grands parents, ils arrivent demain, ils n'ont pas encore vu la maison...

Franchement, nous sommes chanceux, nous n'avions pas vu cette maison qui a été louée par l'intermédiaire de ma Maman et de ma sœur et elle est parfaite.
C'est grand, c'est beau, la région est magnifique, le jardin est immense, c'est un incroyable verger avec 15 pommiers, 3 cerisiers, 3 pruniers et un superbe châtaigner. Le verger se prolonge sans clôture sur un pâturage et sur la forêt... Je connais des enfants qui vont se sentir immensément libres.

Ici, c'est le paradis des grimpeurs et des randonneurs il y a même un mur d'escalade dans le gymnase de l'école, et puis, nous sommes à 15 minutes d'une station de ski, je sens que l'année va être sportive !

Au cas où, nous avons prévu une grande chambre d'Amis ;-)

dimanche 15 août 2010

Petite pause

Nous sommes à Singapour, de retour de la jungle Malaisienne, entre 2 avions, nous serons en France le 17 pour déménager aussitôt...
J'annonce une petite pause du blog, car nous sommes littéralement débordés.
A bientôt et je vous raconterai la suite...

mardi 10 août 2010

Australie : Le TOP END_Lichtfield

Fabuleux Top end en Australie...
Pour l'anniversaire des aventurières, nous sommes retournés voir quelques beaux crocodiles et nous baigner sous les cascades magnifiques du parc de Lichtfield.

Nous avons admiré au passage les termitières Cathédrales et les termitières magnétiques.


C'était une journée simple, au choix des puces qui voulaient surtout se baigner par cette chaleur moite accablante.
Les rangers nous ayant indiqué un coin très touristique où on pouvait se baigner "safe" (sans crocodiles d'estuaire s'entend, car ils considèrent que les crocodiles d'eau douce sont peureux et donc qu'on peut se baigner à côté) nous y sommes allé...
Effectivement il n'y avait pas de crocodiles, mais au moment où nous étions engagés assez loin du bord, sous la cascade, nous avons croisé un serpent d'environ 4 mètres de long....
Nous sommes retournés en 4ème vitesse sur le bord mais les rangers nous ont rassurés, ce n'était qu'un python d'eau, rien à craindre, retournez vous baigner !
Vous le croirez si vous le voulez mais nous avons préféré nous sécher....

dimanche 8 août 2010

Australie : Le TOP END


Non, ce n’est pas la fin du voyage (d’ailleurs là on est déjà à Singapour et en route pour la Malaisie).
Le TOP END, c’est le nom de la péninsule tout à fait au nord de l’Australie et qui contient 3 magnifiques parcs nationaux situés à proximité de la ville de Darwin.
Nous en avons visité 2, KAKADU et Lichtfield.

Bon alors Kakadu, amoureux de la nature sauvage et dangereuse et curieux des cultures des peuples autochtones, allez y ! Les autres fuyez...
Nous avons évidemment ADORE !

Nous avons commencé par aller voir, encore, des crocodiles d’estuaire sauter pour attraper un bout de viande tendu d’un (trop) petit bateau...
Des crocodiles partout, certains absolument ENORMES.
Celui qui a les crocs ensanglantés, ils faisait dans les 7 mètres !
7 mètres !
Les enfants il faut que vous imaginiez ça, faites 14 pas tout droit et regardez la taille que ça fait...
Les crocodiles sont des animaux fascinants, grâce à eux les enfants qui me réclamaient depuis plusieurs semaines une initiation au cerveau humain ont eu leur premier cours...
simplement, nous avons observé le comportement de ces bestiaux et essayé d’établir ce qui les animes, s’ils ont des règles sociales etc...
Le crocodile d’estuaire est une espèce très archaïque. Ils mangent absolument n’importe quoi n’importe quand, y compris leur partenaire, leurs petits etc.
Ils sont très irascibles.
Ils n’ont pas à se retenir pour leurs besoins.
Ils n’ont pas de règles sociales.
Ils sont extrêmement territoriaux.
Ce sont les comportements primaires, manger, dormir, se reproduire, fuir, attaquer, ceux qui sont nécessaire à la survie de l’individu et de l’espèce.
Ce qui est intéressant c’est que notre cerveau s’est développé autour d’un cerveau reptilien et que ces comportements existent dans l’espèce humaine, sauf qu’ils sont (normalement) contrôlés par les couches plus récentes dans l’évolution du cerveau paléomammalien puis néomammalien.
Quand le rétro-contrôle ne marche plus, certains peuvent ressembler à des crocodiles... Eh oui... Ou alors faire de la politique...

Ben quoi, vous ne pensiez tout de même pas que vous alliez suivre le blog d’une Neuroscientifique sans jamais avoir droit au couplet sur le cerveau ! :-)

Tout ça a passionné les petits-zenfants et moi, j’ai eu une super idée d’une expérience à faire pour comprendre le fonctionnement cérébral, et maintenant j’essaye de convaincre ma copine du CNRS d’adopter des crocodiles d’estuaire mais allez savoir pourquoi, elle rechigne...

Le lendemain, nous sommes allés sur les sites archéologiques où sont conservés des peintures rupestres Aborigènes. Par respect nous avons pris peu de photos et proposé aux enfants de dessiner les peintures, ce qui est une façon beaucoup plus pertinente de les comprendre.
Les 3 enfants ont aimé cette idée et réalisé les dessins avec beaucoup d’enthousiasme. Vu le nombre de touristes qui se sont arrêtés interloqués je pense que nous avons lancé une mode là.

Après ça, nous avions envie d’une immersion chez les Aborigènes australiens, d’autant que le parc de Kakadu est administré par ses premiers occupants. Nous avons donc contacté une agence du parc qui le proposait à des petits groupes.
Une expérience INOUBLIABLE !

Nous avons appris à trouver des racines et des fleurs comestibles dans le Buch, mangé des fourmis vertes crues (de l’avis général, ça a un goût de citron vert très fort), appris des tas de choses sur l’histoire des Aborigènes et sur leurs légendes, découvert une fleur de nénuphar qui, attachée au cou des petits garçons les rend très sages (notre guide à essayé sur Titi, allez savoir pourquoi).
Nous avons vu énormément d’animaux sauvages et fini la journée en admirant le coucher du soleil autour d’un feu de camp où cuisait l’oie sauvage que nous venions de plumer et vider sous le regard amusé des enfants qui voulaient tout savoir des organes des oiseaux...

Oui, je vous le fait en bref, mais j’ai un avion à prendre là.

La suite (le parc de Lichtfield) quand je pourrai..

jeudi 5 août 2010

Les mots du jour

Le Titi 4 ans...
Debout, mimant des vagues mouvements de natation avec ses bras.
-"Moi, je sais nager" !
Son père
-"Ah non, tu ne sais pas nager, dans l'eau, tu coules"!
Le Titi, sans se démonter.
_"Moi je sais TRES bien nager, mais pas dans l'eau"!


(sic)


Nous avons visité l'aquarium de Sydney aujourd'hui.
Le Titi, parlant à ses grands parents sur Skype.
- "Il y avait des requins de 2 mètres dans un bocal !"

Ils sont grands les bocaux à Sydney...

dimanche 1 août 2010

Australie. Plongée dans la Grande Barrière de Corail.

"Bonjour, je voudrais plonger, j'ai une licence de plongée mais je n'ai pas plongé depuis la naissance de mes enfants. Vous savez ce que c'est ah ah ah ! A part ça ma santé est excellente, merci...."

J'ai donc fait un baptême sur la barrière de corail... Fabuleux ! Sauf que la pauvre plongeuse qui faisait les baptêmes, elle en avait 4 à faire en même temps dont un grand monsieur lourd qui devait avoir un peu peur et ne nageait pas du tout.

Elle a rapidement compris, la dame, que la mère de famille qui disait avoir "tout oublié" elle s'en sortait très bien toute seule et la dite mère de famille à pu se régaler en prenant des centaines de photos.

Bon, les photos, je vous le dis tout de suite, elles n'ont pas beaucoup de couleurs, même si j'ai augmenté les contrastes, c'est parce qu'il n'y avait pas assez de lumière, les coraux, eux, étaient superbes. Je n'ai qu'un petit automatique Canon amphibie pas de flash. Mais j'en suis super contente déjà ;-)


Le premier poisson que j'ai vu en descendant, c'était ce superbe mérou. J'ai rapidement compris que c'était LE mérou du photographe ! Il le suit comme un petit chien. C'est un cas de symbiose homme-mérou, ils gagnent leur pain ensemble ah ah ah !


Mais j'ai eu moi aussi mon amoureux transi, ce poisson blanc ne m'a pas lâché d'une semelle, pourtant ce n'est pas un poisson pilote, enfin il n'en n'a pas l'air.



Bref, un retour sous l'eau vraiment génial, je suis remontée avec un sourire d'une oreille à l'autre !

Donc, me voilà re-devenue la bonne mère de famille en train de dire au Chum que c'est son tour d'aller barboter quand la monitrice arrive en souriant...
Elle a fini ses baptêmes et a envie d'aller se faire une petit plongée d'exploration, elle trouve que j'ai un très bon niveau et comme elle ne peut pas y aller seule (interdit par leur règlement), elle me propose d'y aller avec elle...
J'ai ouvert des yeux ronds d'envie et d'émotion et m'apprêtais à refuser poliment quand le Chum est intervenu : "vas y ma chérie, fonce, fais toi plaisir"...
Alors...
Nous sommes parties à deux, elle était en super condition physique et je peux vous dire que quand il a fallu remonter le courant entre les coraux, j'ai palmé ferme, je me suis souvenue ensuite pendant plusieurs jours de l'existence de ces muscles sur le derrière des jambes...

Mais c'était absolument FABULEUX !
D'ailleurs je vous emmène, aller hop, un clic et vous passez entre deux récifs coralliens avec moi ;-)

Suivez le guide !!! Vous remarquez, le petit poisson blanc, il a suivit tout le long...




Nous avons vu énormément d'animaux, des poissons de toutes les couleurs, une belle raie, un requin des récifs (j'ai juste une photo floue car il était trop rapide alors je ne la mets pas) des bénitiers énormes, des coraux aux formes incroyables, des poissons clowns, etc, etc... Et toujours mon petit copain blanc, qui se mettait devant mon appareil photo en permanence pour que je le prenne LUI et pas les autres...




A un moment, ma guide me montre une sorte d'énorme limace hérissée, de 80 cm de long environ, elle me pique mon appareil photo et me met le machin dans les bras ! J'ai été vraiment surprise et amusée, clic une photo... Et c'est le copain blanc qui s'est ENCORE mis devant l'appareil !

Une autre photo, clic, voilà la limace, si quelqu'un peut me dire ce que c'est que ce machin...


Ahhh je pourrais en parler encore pendant des heures, et puis il a fallu rentrer, dire des adieux déchirants au copain blanc qui m'a accompagnée jusqu'à la passerelle...

C'était une expérience absolument FANTASTIQUE !

Et pendant ce temps le Super Papa et ses supers enfants s'éclataient en palmes-masques et tubas, après avoir mis le Titi en "cage" spéciale enfants, une grille fermée trempée dans l'eau où les poissons chirurgiens venaient lui passer entre les jambes sous la surveillance du maître nageur... Les filles ont découvert les poissons perroquets et les poissons clowns qui les ont fascinés...

PS. En ce moment nous sommes à Darwin, au nord de l'Australie et demain, ce sera un grand jour... Nos 2 aventurières auront 9 ans ! :-)


 
annuaire blog visiter l'annuaire blog gratuit